L’utilité de l’examen morphologique entre la 18ième et 22ième semaine de grossesse

echo medicL’échographie entre la 18ième et la 22ième semaine est un examen qui permet de mesurer et d’examiner le bébé sous tous ses angles. Ceci a pour but de détecter plusieurs malformations ou anomalies. Il est important de retenir que le bébé est en cours de développement et cela jusqu’à la naissance.

Toutes mesures, que ce soit pour la tête, l’abdomen, l’humérus ou le fémur, sont importantes car celles-ci nous rassurent sur l’évolution et la croissance de votre bébé.

Tout d’abord, la tête sera examinée ainsi que le développement du cerveau.
Ensuite, vous serez impressionné par la colonne vertébrale. Elle est observée des vertèbres cérébrales jusqu’aux lombaires.

De plus, un regard sur les organes internes est fait. Le cœur est scruté afin d’apercevoir certaines malformations. Les contractions cardiaques rendent l’étude de cet organe plus difficile. Nous prendrons le temps de vous faire entendre les battements cardiaques et vous serez ému par ce son, si doux à l’oreille.

Pour ce qui est des poumons, l’espace dans le thorax est apparent, mais ceux-ci sont peu développés.

Le contenu liquidien de l’estomac et de la vessie les rendent facilement visibles.
Les reins et les intestins sont également regardés. Sans oublier le cordon ombilical qui est perceptible aux alentours du bébé.

Enfin, chaque membre est observé. Les mains et les pieds sont identifiés. Peut-être aurez-vous la chance de le voir vous faire un petit bonjour!

Finalement, le visage et le profil vous impressionneront! Du bout de son nez à la finesse de ses lèvres, trouverez-vous des ressemblances?
Au plaisir,

Stéphanie Poulin,
Technologue et coordonnatrice Écho-Médic

echo medic

Site web : http://www.echo-medic.com/
(450) 668-ECHO (3246)
Ligne sans frais : 1 (877) 664-ECHO (3246)
rendezvous@echo-medic.com

Facebook : Echo-Medic – échographie ultrasound IRM MRI
Twitter : @EchoMedic

Publié dans Évolution : semaine par semaine, Grossesse | Laisser un commentaire

Pourquoi une échographie au 3ième trimestre?

Microconvex ultrasound probe with veterinary abdominal scanJusqu’à présent votre grossesse se déroule normalement, la dernière échographie démontrait une bonne évolution de la grossesse. Un rendez-vous chez votre médecin, une pesée, une mesure de votre ventre et voilà tout est chambardé! Votre médecin vous remet une prescription pour une échographie à plus de 32 semaines. Mais qu’est-ce qui se passe?

L’échographie au 3ième trimestre est fort utile dans plusieurs circonstances :

  • Déterminer la position du bébé
  • Confirmer l’évolution de la grossesse (croissance)
  • Mesurer la quantité de liquide amniotique dans la cavité utérine
  • Examiner le bien-être fœtal

Tout d’abord, vérifier la position de cet enfant à venir. Une position céphalique (tête vers le bas) est nécessaire pour effectuer un accouchement vaginal. Dans un cas contraire, la position de siège (fesses vers le bas) ou transversale (tête vers la gauche ou vers la droite), nécessiterait une tentative de version, c’est-à-dire que votre médecin pourrait tenter de tourner votre bébé manuellement afin de le positionner correctement; soit la tête vers le bas. Cette intervention sera discutée avec votre médecin et plusieurs critères doivent être respectés afin de la réaliser.

De plus, au cours de l’échographie plusieurs mesures seront prises pour s’assurer du bon développement de l’enfant. Une valeur en percentile sera notée sur le rapport échographique. Cette valeur détermine si la croissance est suffisante. Un percentile à moins de 10 indique un retard de croissance. En moyenne, cette valeur varie entre 30 et 80, ce qui annonce un enfant moyen.  À plus de 80 percentiles, le bébé est considéré plus gros.

Également, durant l’échographie la quantité de liquide amniotique est calculée car l’index de liquide amniotique peut avoir un lien avec la grosseur de votre ventre. Un manque ou un surplus de liquide dans la cavité utérine est démontré par la grosseur du ventre de la mère.

Enfin, le technologue ou le médecin s’assure du bien-être du bébé en observant ses mouvements pendant l’examen échographique. Un bébé qui bouge suffisamment nous rassure sur son bonheur dans votre utérus.

J’espère que toutes ces informations vous permettront de mieux comprendre et apprécier l’échographie du 3ième trimestre.

Stéphanie Poulin,
Technologue et coordonnatrice Écho-Médic

echo medic

Site web : http://www.echo-medic.com/
(450) 668-ECHO (3246)
Ligne sans frais : 1 (877) 664-ECHO (3246)
rendezvous@echo-medic.com

Facebook : Echo-Medic – échographie ultrasound IRM MRI
Twitter : @EchoMedic

Publié dans Évolution : semaine par semaine, Grossesse, Une grossesse optimale | Laisser un commentaire

La porte

08 - la porte

Je l’ai finalement ouverte cette porte que je maintenais cadenassée entre le monde extérieur et notre microcosme ; ce jour sans heures, sans nuit. Où les vendredis se confondent avec les lundis et où ne comptent plus que le nombre de tétés et de couches souillées. Entre les deux, quelques instants de somnolence sans rêve.

Ici, je me suis effacée. Je ne suis plus que mamelles. Je n’ai d’usage pour rien d’autre. Je goutte des yeux et des seins. Et mes larmes rejoignent celles de ma fille. Et celle de ma fille se précipitent auprès des miennes.

Il a donc fallu la rompre cette coquille qui nous abritait. Autoriser les amis à franchir la porte, leur laisser poser les mains sur bébé. Et avec leurs gestes, déposer aussi des paroles de la vie qui, en dehors de nous continue. L’ouvrage et les anecdotes des collègues. La campagne électorale où il faudra pour une première fois voter la tête vide.

Anne Genest - La Fabrique

Anne Genest – La Fabrique

Publié dans Billets d'Anne Genest, Blogzine | Laisser un commentaire

La couleur du bruit

07 - la couleur du bruit

Nous n’habitons plus que nos pyjamas avec nos cheveux en bataille et le plancher et les meubles, tous aussi las, endormis, sous des couches d’objets.

Entendre la vie au lieu de la vivre, c’est ce qui m’arrive, on dirait. La chaise berçante grince. Un basculement à la fois. Un tempo de métronome qui, à coup de tic-tac fait tomber les paupières de bébé. Malgré le jour, la chambre est baignée d’ombre, une pénombre soigneusement recréée pour endormir l’enfant.

La noirceur permet de voir autrement. Voir par le bruit. Deviner le visage tendu de mon amoureux devant la glace. Entre nous, la fine cloison d’un mur. Lui dans la salle de bain. Moi dans la chambre d’enfant. Les éclaboussures de l’eau, le fracas du rasoir contre l’évier. Les éternuements. L’un suivi inexorablement de l’autre. Surveiller les sursauts de l’enfant. Les froncements de sourcils et les grondements. En arrière-fond, filtre la voix mezzo d’Anne Sofie von Otter, la seule panacée capable d’apaiser l’humeur fragile de ma fille.

Je compte les heurts du rasoir. Je m’amuse à deviner quand sonnera le coup de la fin. Au loin, derrière le verre de la fenêtre, grondent les hélices d’un hélicoptère. Depuis quand ma banlieue endormie est-elle patrouillée ? La réalité où m’a plongé mon accouchement n’est définitivement plus la même.

Le téléphone perce un trou dans le demi-sommeil que nous nous sommes improvisé en plein après-midi. Un coup de vrille dans le lit où à trois nous sommes blottis. Parce que bébé refuse de fermer les yeux ailleurs qu’à nos côtés. Mais il y a cette sonnerie, cette sirène dans cette heure de paradis que nous étions sur le bord de savourer. C’est le cri des beaux-parents, sans doute. Leur appel du fin fond de la Floride. Là où la nuit commence par un spectacle de palmier, de sable et de feu avant d’aller se coucher. Un appel (un de plus) pour prendre des nouvelles de notre ordinaire. Parce que leur bonheur ne leur permet pas de voir bébé, ils la veulent toute entière sur Skype et nos faces endormis qu’il faudra camoufler sous des sourires éclatants.

Anne Genest - La Fabrique

Anne Genest – La Fabrique

Publié dans Billets d'Anne Genest, Blogzine | Laisser un commentaire