Alimentation solide : par quoi commencer?

babyfeedingschedulebanner

Bébé grandit et ses besoins évoluent. Autour de l’âge de 6 mois, il est prêt à recevoir d’autres aliments que le lait maternel ou la préparation pour nourrissons. Par quoi commencer ?

Ordre suggéré

  1. Céréales pour bébé
  2. Viandes et substituts (veau, poulet, poisson, légumineuses, tofu, œuf, etc.)
  3. Légumes
  4. Fruits
  5. Produits laitiers

Longtemps, la pratique a été d’introduire les légumes après les céréales, voire même avant. Si la viande et ses substituts prennent désormais les devants, c’est pour offrir en priorité des aliments riches en fer à bébé. Des études démontrent que les bébés de 6 mois ont épuisé leur réserve de fer et qu’il devient urgent de leur en fournir via les aliments.

Nul besoin d’avoir introduit toutes les sortes de céréales avant de passer à la viande. De même, nul besoin de familiariser votre bébé avec plusieurs sortes de viande avant de lui faire découvrir des légumes. L’ordre d’introduction des aliments pourrait par exemple être : orge – avoine – veau – courge – saumon – haricot –, etc.

Comment procéder ?

  • Offrez un aliment nouveau à la fois et à intervalles de 3 à 7 jours.  Ce délai est important pour au moins deux raisons : 1- l’enfant a besoin de temps pour se familiariser avec de nouveaux aliments. 2- En cas d’allergie, il sera plus facile d’identifier l’aliment coupable.
  • Servez d’abord à bébé des aliments en purée lisse. L’introduction progressive des diverses textures d’aliments se fera au fil des semaines et des mois.
  • Évitez d’ajouter du sel, du sucre, des épices ou des matières grasses aux purées que vous faites.
  • Commencez avec 5 ml (1 c. à thé) de purée et augmentez par la suite. Laissez toujours votre bébé manger à sa faim. Ne le forcez jamais à manger. Respectez son appétit.
  • Offrez toujours les aliments solides à votre bébé à la cuillère et non ajoutés dans le biberon. Votre bébé doit apprendre à mastiquer. De plus, cette pratique augmente les risques d’étouffement et d’aspiration.

Conseils particuliers pour…

Céréales

  • Débutez avec les céréales à grains uniques : orge, avoine, riz, etc. Les céréales mixtes viennent en dernier, lorsque toutes les céréales ont été essayées.
  • Variez les céréales pour fournir à votre enfant tous les éléments nutritifs dont il a besoin et pour diminuer les risques potentiels associés à une trop grande consommation de certaines substances, comme l’arsenic dans les céréales de riz.
  • Les céréales enrichies de fer devraient être offertes quotidiennement jusqu’à l’âge de 2 ans.

Viande, poisson et substituts

  • Parmi les poissons, choisissez ceux qui contiennent moins de polluants et pour lesquels la pêche est responsable : aiglefin, goberge, flétan, plie, saumon du Pacifique, truite saumonée, etc.
  • Au moment d’introduire l’œuf, débutez par le jaune cuit et écrasé à la fourchette. C’est dans le jaune que se concentre le fer. Quand votre bébé a plus d’appétit, incluez le blanc.

Les fruits et légumes

  • Donnez des légumes ou des fruits simples avant de les mélanger.
  • Alternez les légumes orangés et verts (carottes, courgettes, patate douce, pois verts, courge, haricots, asperges).
  • Introduisez les betteraves, épinards et navets à l’âge de 9 mois seulement. Et n’utilisez pas l’eau de cuisson des carottes pour délayer la purée en raison de son contenu élevé en nitrates.
  • Votre bébé n’a pas besoin de jus. Quand vous lui en offrirez, diluez-le avec la même quantité d’eau. Évitez de donner plus de 60 à 125 ml (¼ à ½ tasse) de jus par jour. Le lait demeure la boisson à offrir à votre enfant.

Produits laitiers

  • Vous pouvez offrir des produits laitiers (fromage, yogourt, lait de vache) à votre bébé à partir de l’âge de 9 mois environ, soit quand il mange une variété d’aliments parmi les 4 groupes du Guide alimentaire canadien.
  • Préférez le yogourt nature contenant au moins 3,25 % de matières grasses.
  • Débutez avec les fromages que vous pouvez donner à la cuillère comme le Quark, cottage et ricotta. Poursuivez avec les fromages doux fermes, en minces tranches ou râpés.
  • Le lait entier à 3,25 % M.G. est celui qui convient le mieux aux jeunes enfants jusqu’à au moins 2 ans, car ils ont besoin de gras.
  • Les boissons de soya enrichies ne sont pas adaptées aux enfants de moins de 2 ans parce qu’elles sont trop pauvres en gras.
  • Les boissons de riz ne conviennent pas aux besoins des enfants. Elles contiennent peu de gras et de protéines.

Que faire avec les principaux allergènes ?

Même les aliments potentiellement allergènes peuvent être introduits à partir de l’âge de 6 mois, car il a été démontré que retarder leur introduction ne modifie pas le risque d’allergie alimentaire. Si vous ou un autre de vos enfants souffrez d’allergie, votre bébé risque plus qu’un autre enfant d’en souffrir aussi. Vous pouvez alors consulter un pédiatre et un allergologue pour adopter l’approche la plus sécuritaire.

L’introduction des aliments complémentaires est une période riche en expériences nouvelles pour votre bébé. Soyez patient afin de favoriser son développement du goût. Pour vous et pour lui, n’oubliez pas que l’élément le plus important à la table est le plaisir !

Sources :
Par l’équipe de Nospetitsmangeurs.orgExtenso, Centre de référence sur la nutrition de l’Université de Montréal. (Texte)
Plum Organics (Photo)

Cette entrée a été publiée dans Allaitement et alimentation, Bébé et petite enfance, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Commentaires