Me voici, vous voilà!

Illustration de Véronique Travers

Illustration de Véronique Travers

J’aimerais profiter de l’occasion pour me présenter.  J’ai pas l’habitude d’écrire sur moi. Je ne m’inspire pas on dirait.  Mes idées, c’est vous qui me les procurez. Parfois, vous attendez en ligne ou vous relaxez dans un resto et je suis là, tout près, avec mes écouteurs et ma musique qui ne joue pas pantoute. Je reste là et je vous écoute.

Comme la majorité d’entre vous, j’ai des enfants, des grands. Ils sont nés à deux différents millénaires, de l’un et l’autre, ils sont à des années lumières. En 1999 pour l’un, l’autre issu de 2001!! Si je les ai nourris longtemps, c’est à leur tour maintenant. Des histoires puisées à même leur quotidien que je prends plaisirs à vous partager de temps en temps.

J’écris beaucoup. C’est parce que dans ma tête ça fait des bulles. S’il fallait que je raconte tout ce que je pense, ça deviendrait un monologue et il faudrait que je vous charge le prix d’un billet. Ça pourrait durer des heures, j’aurais trop de numéros. J’écris des tranches de vie au crayon de couleur, ce que je décris, j’y mets de la saveur et quand je commence, je sais jamais comment ça va finir. Je « go with the flow » comme on dit.

Princesse Rebelle pourquoi? Princesse parce qu’en chacun de nous se cache une bouteille de bulles et 2 verres en cristal, parce qu’on aime quand ça fait Bling Bling, que ça reluit, pis quand ça se paye avec une carte de crédit.

Pourquoi rebelle, pour tout ce que je ne suis pas. Ni sage ni ordonnée, je vais contre les règles et prend grand plaisir à les contourner. Je déroge, je dévie, délinquante un peu, beaucoup, passionnément, à la folie. Entêtée, je ne poursuis pas la voie déjà tracée, je préfère danser dans la ruelle, je suis rebelle. À mes oreilles la musique tambourine, et sur la gamme, je joue les ballerines.

Princesse Rebelle parce que je craque pour un carré de fin chocolat, de caramel ou encore de nougat. Offrez-moi un brin de poésie, une dose de galanterie, un peu de sarcasme, et je deviens instantanément votre nouvelle amie. Ajoutez-y un peu de rosée et je vous serai fidèle pour l’éternité.

Junkie des lettres, voyeuse, intrusive, potineuse, j’expose au grand jour les p’tits secrets que vous pensez garder discrets. Soyez sans crainte, je me révèle aussi, de l’auto-analyse, comme une thérapie. J’ai une complice qui dessine mes idées folles. Elle me suit aveuglément et se laisse inspirer. Elle plonge, elle aussi et se laisse emporter.

Bref, j’espère vous avoir convaincu de lire mes p’tits délires. Vous allez voir, c’est facile, vous allez rapidement vous retrouver. Mon monde est un livre ouvert où il fait bon s’y plonger. Du pur bonheur à volonté dans un grand verre à partager.

Anick Claveau

Princesse Rebelle – Anick Claveau

Cette entrée a été publiée dans Billets d'Anick Claveau, Blogzine. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Commentaires